Paroles de Mariniers

 Le canal, un terrain

 

Les mariniers, une communauté bien vivante.

Les dernières familles de mariniers du Canal du Midi ont travaillé jusque dans les années 1980. L’activité s’est arrêtée mais les familles vivent encore au bord ou sur le canal. Pour la plupart, les mariniers du midi n’ont pas souhaité aller travailler sur les voies d’eau des régions du nord où la batellerie artisanale est encore en activité. Ceux du midi ont vécu une époque charnière politique et économique, ils ont fait les frais de choix et d’une conjoncture.

Ils représentent un mode de vie et peuvent témoigner d’une culture mais aussi d’une activité fluviale vite oubliée sur le canal.

Comment les mariniers se voient ils, comment s’organise une journée sur un bateau, la famille, etc ? Quels liens avec le territoire et avec les autres métiers? Cette communauté constitue un terrain intéressant au regard de l’histoire de l’économie et des sociétés récentes et futures. La compréhension de ce qui s’est passé au moment où ils ont débarqué peut éclairer l’avenir du canal du Midi, aujourd’hui sous les projecteurs des politiques publiques.

En 2011, l’Equipage a commandé une enquête de terrain dans le but de faire connaître l’activité fluviale

Un travail d’entretiens et de collectages sonores a été effectué couvrant un terrain d’étude fermé depuis 20 ans

Le canal du Midi et ses mariniers, un patrimoine matériel et immatériel

L’objectif prioritaire de l’Equipage étant de porter à la connaissance du public le plus large, des instants de vie et de travail des derniers mariniers, ainsi que des témoignages des derniers voyages. Une exposition sonore a été réalisée à partir d'entretiens avec des mariniers et des documents vidéo et photographiques :

Aujourd’hui le travail d’enquête se poursuit dans le but de produire une monographie sur le canal des Deux Mers lors de la fin du transport fluvial et des éléments de comparaison avec la situation actuelle du point de vue économique et social.

 

Exposition "Paroles de Mariniers"
 
Une co-production de la SAS l'Equipage et
de la Fédération des Mouvements Ruraux de l'Hérault
Collectage et montage sonore de Catherine Jauffred & Jean-Marc Samuel
Design et mise en espace Faustine Falaise
Ambiance sonore: François Breton
Sur une idée originale de l'Equipage
 
 
Une exposition sonore d'entretiens propose d'entrer dans le vécu des mariniers, raconté et illustré
 
À la fin des années 80, le pinardier Bacchus transportait son dernier chargement de vin entre le Languedoc et l'Aquitaine. La fin du XXe siècle marque l'arrêt de la navigation de commerce sur le canal des Deux Mers ; plusieurs centaines de familles de mariniers ont ainsi débarqué après trois siècles d'activités de transport fluvial. Ces mariniers ont vécu et travaillé sur le canal, ils transportent dans leur mémoire un mode de vie unique et le témoignage d'un commerce doux et écologique. Un collectage de paroles, de documents, de photographies et de films met en lumière le métier d'artisan batelier et la vie quotidienne sur le Canal des deux Mers.
Ce travail d'archive sonore constitue la base d'une enquête sur la navigation de commerce sur le Canal des deux Mers, quels chargements, quels ports, quelles entreprises. Le canal réapparaît comme un vecteur de communication entre les territoires. À partir de ces témoignages, ressortent différents éléments qui ont concouru à l'arrêt de la batellerie, vus du professionnel. L'exposition permet de regarder le canal autrement.
 
Agencement
 
10 arbres illustrant les platanes du canal sont le support d'enregistrements diffusés à partir de casques audio. Chaque arbre représente un bateau, une famille, un témoignage. Le tronc de l'arbre constitue un panneau sur lequel sont présentés des photographies de la famille et du bateau ainsi que des textes, extraits des entretiens. Les arbres, silhouettes des platanes reconstituent symboliquement l'alignement du canal.
 
 
À écouter
 
6 heures d'écoute proposées à partir de plus de 20 heures d'entretiens auprès de onze mariniers.
Les thèmes abordés recouvrent :
L'histoire et la vie familiale, le métier de batelier, les péniches et les frets, la crise de la batellerie du canal et la fin du fret.
 
 
À voir
 
Une exposition de photographies effectuées entre 1970 et 1989, les péniches et la vie à bord (fond d'archives familial marinier).
Un film en 16mm converti en format numérique, sur un voyage entre Agde et Bordeaux tournée en 1978 (fond du CRDP Aquitaine).
 
 Catherine Jauffred